Quantcast
Channel: l'armoire essentielle
People Here Also Viewed:
Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Opération « Armoire 2.0 » : le démarrage

0
0



Chère Armoire,

Toi et moi, il faut que l’on se parle.

Je sais que notre relation, depuis quelques temps, ce n’est pas tout à fait ça. Que je t’en ai fait baver avec mes tris, me rechutes, mes détoxs plus ou moins réussies. Tu m’en veux ? Je sais que c’est dur pour toi, tout ça, mais je t’assure, c’est pour ton bien, notre bien à toutes les deux.

En ce moment, je vois bien que tu fais la tête. Que tu te tu trouves un peu vide, que tu ne vois pas où je veux en venir avec ce portant réduit à une sélection réduite de maille, jeans et t-shirts. Que ma mini collection de chaussures, tu la trouves vraiment trop mini. Je ne te cache pas que moi aussi, quand j’ouvre tes portes le matin, j’ai comme un doute. Non pas sur le principe d’une sélection resserrée, car je sais que c’est quand j’ai peu que je m’habille le mieux. Non, ce qui me chiffonne c’est que, malgré le désencombrement drastique, malgré l’arrêt des achats impu/compu/lsifs, tu ne renferme toujours pas une garde-robe absolument aimée, absolument fidèle à mes besoins et envies. Mes jeans ? Aucun n’est réellement parfait, que ce soit en terme de couleur, matière, coupe – et pourtant c’est la base de mon uniforme au quotidien. Mes mailles? Une seule que j’aime d’amour. Bref, ma chère Armoire, j’ai réussi à te transformer en capsule wardrobe, mais pas celle de mes rêves.

Ce qui m’amène à ma proposition d’aujourd’hui. Rassure-toi, rien de compliqué, rien de radical, car toi et moi, je pense qu’aujourd’hui nous avons besoin de douceur et de simplicité. Non, ce que je veux te proposer, c’est tout simplement de repartir de zéro. Comme si tu étais une feuille blanche, comme si je n’avais jamais été une acheteuse compulsive, comme si tes rayonnages vides n’étaient pas un appel à rechuter dans l’achat massif mais une incitation à se composer, de manière raisonnée et gourmande, ma capsule wardrobe idéale.

Tu aimes l’idée ? Normal, elle vient de Laure, comme toujours les bonnes idées. La semaine dernière, je lui parlais de toi et moi, de nos difficultés, de tes portants et rayonnages vides. Au lieu d’y voir un problème, voici ce qu’elle m’a dit : « J'adorerais avoir cette possibilité de construire une garde-robe d'essentiels que j'aime, je me dirais : un jean, un jean noir, une marinière, une chemise, un débardeur. 10-15 pièces, quoi, et basta. »


Alors, suivant l’idée de Laure, je te propose toi et moi de réinventer notre relation et de tenter, cette année, une expérience « Armoire 2.0. ».


Mes envies et principes pour cette expérience :

1 / Pour commencer, faire avec ton imperfection et tes manques. Tu n’es pas idéale ? Tant mieux. Grâce à cela, je vais peut-être enfin avoir l’occasion de réfléchir en profondeur à mes besoins, à ce qui marche, ne marche pas. Je veux prendre ce temps de la méditation, apprendre de mes frustrations. Un exercice zen, en somme ;-)

2/ Ensuite, remplacer, racheter mais petit à petit. J’ai envie de retrouver le plaisir de savourer l’achat. Comme lorsque j’avais un budget limité d’étudiante et que m’offrir une nouvelle paire de Converse représentait un événement jouissif. En 2014, n’auront donc le droit de venir s’installer chez toi que des pièces dont j’aurai identifié qu’elles couvrent un manque ou viennent remplacer une pièce imparfaite.

3/ Enfin, me concentrer sur des « pièces-quintessence ». Au cours de mes multiples détox et « re-tox», j’ai bien sûr testé toutes les identités. Mais aujourd’hui, je sais qui je suis. Qu’une Nike Air me correspond mieux qu’un escarpin. Que ma référence de style absolu restera à tout jamais Carolyn Bessette Kennedy et ses cols roulés et jeans tout simples. Que j’en reviens toujours à une palette de coloris neutres. Bref, que je suis très barbante.

Voilà, grosso modo, le projet. Qu’en dis-tu, chère Armoire ? On se lance ?

xoxo Jeanne-Aurore

Dear Wardrobe, we purged, we streamlined, we decluttered most of what was on your shelves and hanging rod. And still, you're not that ideal. So I'm declaring 2014 the year of my "Wardrobe 2.0." project. The idea? First, learning from making do with your tiny, non-ideal selection. Then, replace and buy to make you more desirable, but only by making necessary and quintessential purchases and keeping the principle of a tiny wardrobe. 




Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Latest Images