Quantcast
Channel: l'armoire essentielle
People Here Also Viewed:
Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Pourquoi je reste une fille à jupe

0
0
Marilyn, dans une jupe que j'adore

J’ai beau passer par de longues phases durant lesquelles je ne m’imagine plus autrement qu’en jean, je reste une fille à jupe, envers et contre tout. Et cela, malgré la réputation que se traîne la jupe de n’être pas pratique au quotidien, et l’habitude qu’elle a de se voir reléguée aux occasions spéciales.


- En réalité, plus qu’à la jupe, je suis accro à la robe, anti-casse-tête par excellence : on l’attrape, on l’enfile, et c’est tout. Pas de question de haut à assortir : moi qui ai tendance à tout compliquer, ça me facilite sacrément la vie.

- Je suis un peu old school aux entournures : il y a ancrée, dans mon subconscient, l’idée qu’une fille, ça porte des jupes, pas des pantalons. C’est un fait, même si la féministe en moi trépigne quand j’écris ça.

- Et puis, je ne me sens pas spécialement sexy ni élégante ni apprêtée ni quoi que ce soit en jupe. Aucun problème donc pour en mettre même quand je ne sors pas le nez de la maison.

- Meg Ryan dans Vous avez un message ;)

- Un argument de mémère : l’hiver, la jupe me permet de mettre, dessous, mes collants de contention, qui activent la circulation dans les jambes. Un sacré sine qua non pour la sédentaire que je suis, assise des journées entières devant son ordi.

- Et l’été, les jupes jusqu’aux pieds que je porte en intérieur me donnent l’impression de lounger autour d’une piscine à Bali. Même si la comparaison s’arrête là. 

- J’aime sentir un vent frais sur les mollets l’hiver. 

- C’est triste à dire, mais la mode du slim serre les cuisses. Et comme en matière de pantalon, j’ai tendance à n’aimer que les slims, et à honnir les « boyfriends »… Au moins, en jupe, je n’ai pas l’impression que mes cuissots ne demandent qu’à exploser dans mon denim.

- En jupe, je suis aussi plus souple qu’en jean. Pour moi qui vais beaucoup au cinéma et aime m’y installer en position du lotus, c’est capital.

- J’adore l’allure so Parisienne du combo skinny-boots, mais force est de constater qu’il y en a à tous les coins de rue. Alors que la jupe est plus inhabituelle. Surtout de la manière dont je l’aime : très minimaliste, très nineties.

- Justement : il y en avait partout lorsque j’ai commencé à aimer vraiment la mode dans les années 90. Et comme vous savez qu’on reste toujours fidèle au style qui nous a fait aimer le style… 

- Et puis ça va très bien avec mes hanches Marilyn ;)

Though I regularly travel long periods of wearing jeans only… I definitely remain a skirt-loving girl. Here’s why!

L.G.

Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Latest Images