Quantcast
Channel: l'armoire essentielle
People Here Also Viewed:
Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Pourquoi j’ai arrêté les push-up

0
0
Jane Birkin, naturellement sans push-up

Je vais blâmer Jeanne-Aurore pour ce post. C’est elle qui m’a soutenu que si, je pouvais oser mon projet de post intitulé « Pourquoi j’ai arrêté les push-up », que si, c’était intéressant, et que si, je saurai le traiter avec dignité !

Donc voilà : c’est tout bête mais j’ai arrêté les push-up (les soutien-gorge, pas les pompes ;)). 

Explications. Mon grave souci, dans la vie, c’est d’être constituée, en gros, façon Jane Birkin en haut, mais Marilyn Monroe en bas, c’est-à-dire petite poitrine et hanches larges. Exactement l’inverse de ce dont une fille a envie. D’où, pour rééquilibrer ma silhouette, un usage quotidien des push-up.

En France, on est assez frileux avec les push-up, par exemple, chez Princesse Tam-Tam, le rembourrage est quasi inexistant (il est même amovible : on peut le retirer !). J’ai essayé les Wonderbra : ils ne me vont pas. Du coup, j’ai pris l’habitude d’acheter mes soutien-gorge chez Victoria’s Secret, aux US, parce que là-bas on n’a pas peur de l’exagération XXL, le moindre modèle est renforcé d’un matelas bien épais.  

Mais il y a eu plusieurs micro faits :

1, ma copine Laetitia, qui est dessinatrice de lingerie, et à qui j’écrivais que je faisais, la honte, un 85A, m’a répondu « Ah bon, je croyais que tu faisais du B. » Gentiment, elle concluait par « Vive les push-up ! », mais ça m’a un peu donné l’impression de passer ma vie à mentir. 

2, un ami me parlait, et pour appuyer ce qu’il avait à dire… il m’a appuyé sur le haut du torse (!), et est tombé pile sur mon push-up. J’ai senti son doigt qui s’enfonçait dans une grosse masse de vide et de mousse et je me suis dit « Gloups »…

3, je me suis mise à être plus à l’aise avec mon image au naturel (= habillée normalement, voire même, soyons fous, en baskets, et sans trop de maquillage), et finalement à avoir envie de poursuivre sur cette lancée. D’être plus en accord avec moi-même, plus fidèle à mon moi en « vrai ».

Et c’est comme ça que du jour au lendemain j’ai arrêté les push-up, pour me rabattre sur des modèles au fini plus naturel. En plein hiver : c’est toujours plus compliqué, l’hiver, parce que l’été, une petite poitrine sous un t-shirt loose, c’est joli, c’est sexy, mais l’hiver, une petite poitrine sous des gros pulls, ça tombe juste raplapla.

Mais tant pis. Certaines filles n’ont qu’une icône pour elle : Jane Birkin, ou Marylin. Moi, j’ai la chance d’en avoir deux rien que pour moi. On se console comme on peut ;)

Why I stopped wearing push-up, even though I’m a Jane Birkin on top and a Marilyn Monroe at the bottom! 

L.G.

Viewing all articles
Browse latest Browse all 361

Latest Images